Visuel principal de l’article
Contenu national
Thème
Logement
Commune
GRENOBLE

Alerte sur la situation de familles et leurs enfants en errance, dans les rues de Grenoble

Paragraphes de contenu
Ancre
0
Texte

Le Secours Catholique de l'Isère, avec le Diaconat protestant et la Maison des familles de Grenoble ont alerté le préfet et le président du conseil départemental sur la situation de plusieurs familles avec des enfants en bas âge qui vivent dans la rue en ce mois de décembre à Grenoble.

Alors que le mercure descend en dessous de zéro la nuit et qu’il neige régulièrement, des familles dorment dans la rue. Les plus chanceux doivent attendre dehors, dans le froid, l’ouverture d’un accueil de nuit à 20 heures et repartir dès 7h45 le  lendemain. Aucune place d'hébergement supplémentaire n'a été ouverte en ce début d'hiver.

Depuis mi-novembre 2021, les bénévoles engagés à Mosaïque,espace d'accueil de jour de Grenoble, ont rencontré :

  • Une maman et son enfant de 4 ans, scolarisé, qui sont hébergés en accueil de nuit de 20 h à 7h45. L’enfant attend dehors l’ouverture de son école à 8h30 et est dehors à nouveau à la sortie des classes jusqu’à l’ouverture de l'accueil de jour à 20h.
  • Une autre maman, enceinte de jumeaux pour le mois d’avril, et son enfant de 7 ans qui sont dans la même situation.
  • Une maman qui attend un bébé pour le 25 décembre et qui vit et dort dehors.
  • Une maman et sa fille de 12 ans, scolarisée à la cité internationale, qui sont toutes les deux à la rue depuis plus d’un mois
  • ...et beaucoup d’autres personnes dans des situations semblables.

Cette démarche a pour but de réaffirmer nos inquiétudes et notre indignation auprès de l’État et du conseil départemental qui prévoient que des familles avec des enfants mineurs et de moins de 3 ans ne soient hébergées que s’il neige et ceci dans des conditions indignes, précaires et temporaires : mise à l’abri collective, dans des lieux non adaptés, disponibles uniquement de 20 h à 7h45.

Nous demandons l’ouverture d’un nombre conséquent de places d’hébergement dès à présent et leur pérennisation, ainsi que l’orientation prioritaire des familles avec enfants vers des hébergements adaptés respectueux des besoins fondamentaux des enfants et qui permettent un accompagnement vers le logement lorsque cela est nécessaire.

Un communiqué de presse a également été envoyé aux principaux médias locaux lundi 20 décembre, et un bel article y est consacré dans le Dauphiné libéré du mardi 21 décembre 2021.

Lire aussi