Délégationde l’Isère

Voyage vers l’Espérance, quelle merveilleuse expression !

Du 1er au 5 juillet 2014, plus de 90 personnes de la délégation du Secours Catholique de l’Isère se sont retrouvées au sanctuaire de Notre-Dame du Laus pour vivre ensemble un temps fort, un moment de fraternité.

Retour sur ce fabuleux voyage…

 Voyage vers l'Espérance, quelle merveilleuse expression !

publié en novembre 2014

Voyage, on quitte son lieu de vie habituel, ses habitudes, on a envie de voir autre chose et en même temps ce n’est pas seulement la distance qui compte, mais aussi le voyage que nous faisons ensemble. Nous n’avons pas choisi nos compagnons, nous allons à leur découverte, nous acceptons de les rencontrer au cours de ces moments de vie ensemble.

Mais il ne s’agit pas d’un voyage ordinaire, ni touristique. Il a un but affiché. Nous marchons sur un chemin escarpé, mystérieux.

Vers, c’est-à-dire qu’on ne l’atteindra pas complètement.

L’Espérance, mot bien peu courant, pas vraiment utilisé par les médias, mais c’est celui proposé par le Secours Catholique. L’Espérance… on croit que des choses, des situations peuvent changer. On travaille ensemble pour que ce soit plus supportable, plus heureux, plus fraternel, entre nous au cours de notre séjour à Notre-Dame du Laus, mais aussi au retour, avec d’autres, avec ceux que l’on rencontre, avec tous ceux qui croisent notre chemin. C’est un peu (beaucoup) le chemin du bonheur.

Gérard, bénévole

Suite à ce beau voyage, une soixantaine de participants se sont retrouvés le 30 septembre dernier pour une journée de retrouvailles. Marie –Thérèse, Claude et Yamina nous font un retour de leur séjour à Notre-Dame du Laus…

  • Marie-Thérèse

C’est la première fois que vous participez à un Voyage vers l’Espérance ?

Non. J’ai eu l’occasion de participer à un premier Voyage vers l’Espérance en 2008 à Lourdes. Quelques années plus tard, je suis reparti avec le Secours Catholique à La Salette et cette année à Notre’Dame du Laus. Je suis toujours aussi émue et aussi ravie…

Qu’avez-vous fait lors de ce séjour ?

J’ai fait des rencontres ! Ici personne ne regarde comment est l’un ou l’autre. On est tous ensemble et on ne se pose pas de question. J’ai aussi amusé la troupe, j’ai dansé…

Qu’avez-vous pensé des temps spirituels ?

Vous savez, je suis catholique, pas vraiment « à fond », mais j’y crois. Je ne vais pas à la messe tous les dimanches mais je suis convaincu qu’il y a quand même quelque chose…

Si vous deviez organiser un nouveau Voyage vers l’Espérance est-ce qu’il y a des choses que vous souhaiteriez changer ?

Je ne pense pas que je sois capable d’organiser un tel voyage, mais pour l’instant, je ne souhaite rien modifier. C’est bien comme ça, on est à notre rythme, on est bien !

  • Claude

Qu’avez-vous vécu lors du voyage vers l’Espérance ?

J’ai été à Lourdes, à la Salette et à Notre-Dame du Laus. J’ai trouvé ce dernier voyage très bien, calme. J’ai pu m’y ressourcer. Je remercie encore le Secours Catholique.

Quelle activité avez-vous préférée ?

J’ai fait de la marche autour de Notre-Dame du Laus. J’aime marcher, partir à la découverte et discuter avec des personnes, faire des connaissances. Dans ces lieux, je me sens bien. Je cherche tous les moyens pour ne pas qu’on m’oublie… S’il y avait quelque chose à changer, ce serait quoi selon vous ? Rien ! C’est simple, c’est très bien ! Je trouve ça formidable ! On ne cherche pas à en faire de trop. On est tous habillé pareil, on ne porte pas de cravate. On peut utiliser le langage qu’on veut et ceux qui nous accueillent sont tous très gentils, sympas, très bien et j’espère que ça va continuer.

Vous êtes partant pour le prochain voyage ?

Oui, et j’aimerais bien être bénévole, donner un coup de main, « une bricole », même avec un bras en moins ! Moi, on m’a aidé et je veux aider comme je peux. Ce qui est bien c’est qu’au Secours Catholique, on me fait confiance et moi, je leur montre ma confiance.

  • Yamina

S’agit-il de votre premier Voyage vers l’Espérance ?

Non, j’étais déjà allée à La Salette. Notre-Dame du Laus, c’était la première fois et dernièrement j’étais en tant que bénévole à Lourdes. D’ailleurs, j’aimerais bien faire ce même type de voyage à Lourdes, une fois dans ma vie. A Notre-Dame du Laus, j’ai aimé la convivialité, le bonheur de partager des choses avec tout le monde : les repas, les activités, le spectacle lors de la dernière soirée, dans lequel j’ai par ailleurs participé. C’est très enrichissant comme expérience. Je repars avec la volonté de faire plein de bonnes choses.

Alors si vous deviez changer quelque chose ce serait …

… Une journée de plus pour permettre de faire plus de choses. Quatre jours, c’est bien mais c’est un peu court parce qu’il y avait des activités que je voulais faire et que je n’ai pas pu faire : la poterie, travailler la terre ou encore l’activité tableaux. Il m’aurait fallu une journée de plus pour faire cela mais je reconnais que tels qu’ils sont, les Voyages vers l’Espérance sont magnifiques. C’est grandiose, un bonheur total !

Imprimer cette page

Faites un don en ligne