Délégationde l’Isère

Accueillir et accompagner

Accueillir et accompagner

- Accueillir les plus démunis, les écouter, les orienter et les aider dans l’urgence. En cette période de crise notamment, des personnes fragiles, des familles, des jeunes, des migrants se trouvent en difficulté.

Dans certaines équipes, des bénévoles vont régulièrement à la rencontre des personnes dans la rue pour créer du lien, ou rendre visite à domicile à des personnes isolées.

Le petit déjeuner facilite le démarrage de la journée pour une personne isolée, sans domicile fixe, demandeur d’asile ou famille en difficulté. C’est aussi un lieu d’accueil pour toute personne qui pousse la porte du Secours Catholique sans oser exprimer une demande.

Une écoute respectueuse, un entretien individuel permettent d’analyser avec la personne qui se présente, quels sont ses besoins les plus urgent, et de chercher avec elle les solutions les mieux adaptées à sa demande : contact avec les travailleurs sociaux, aide matérielle…

Une commission d’aide financière étudie chaque semaine les demandes présentées par des travailleurs sociaux et accorde une aide exceptionnelle qui répond à un besoin précis.

- Accompagner les personnes en situation de pauvreté, en cherchant avec elles des solutions durables, en bâtissant ensemble des projets. Au sein de toute équipe, chaque personne est accueillie, reconnue et accompagnée sur le chemin de son autonomie.

De nombreuses équipes proposent des accompagnements spécifiques : juridique, recherche d’emploi, gestion du budget, logement d’étudiants, accompagnement scolaire pour les enfants… La personne qui présente une demande est toujours associée à la démarche envisagée.

D’autres projets permettent d’aider les personnes à s’organiser collectivement pour agir à l’amélioration de leur quotidien : « manger bon et sain » avec un petit budget, jardiner ensemble, organiser des vacances collectives…

Pendant les vacances, l’Accueil familial de vacances (AFV) permet à des enfants en situation difficile de partager, à l’occasion de congés scolaires, la vie d’une famille d’accueil où chacun s’enrichit de la rencontre de l’autre.

- Développer la solidarité, en créant des espaces de rencontre et de convivialité. Des temps forts et des échanges au jour le jour permettent aux personnes en situation d’exclusion de recréer des liens avec un groupe.

Des repas partagés permettent de répondre à la précarité économique, à la solitude, au handicap. Autour d’un repas préparé et pris en commun, la rencontre devient plus facile et des projets collectifs prennent corps : sorties, vacances, initiatives diverses.

Au sein d’atelier créatifs d’arts plastiques ou d’expression de toute sorte (couture, théâtre…), les personnes se découvrent capables de créer, et se sentent valorisées par le regard des autres sur leurs réalisations.

La convivialité suscite la confiance : on peut s’exprimer devant les autres, on débat de sujets qui tiennent à cœur.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne